Règlement officiel de l’évènement

Vous trouverez ci-dessous le règlement officiel de la manifestation Godiv’Art.

La Godivelle

La Godivelle est située dans le département du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce village est situé dans le massif du Cézallier au sud des monts Dore, à 70 km au sud-ouest de Clermont-Ferrand et a intégré en 2017 la communauté de commune du Massif du Sancy. La commune de La Godivelle fait partie du parc naturel régional des volcans d’Auvergne, la réserve naturelle nationale des sagnes y a ses locaux.

Le souffle de l’événement

Créer une manifestation culturelle annuelle, qui a pour but la démocratisation participative de l’art. L’exigence artistique de GODIV’ART est assurée par la maxime selon laquelle la beauté n’est pas dans l’objet mais dans l’œil qui regarde.
Cette manifestation, organisée par des amateurs et pour des amateurs, est peu financée et c’est une volonté conceptuelle qui va même jusqu’à organiser un vernissage collaboratif et un dévernissage du même nom, où chaque acteur apporte quelque chose à boire ou manger pour que le pot soit encore plus convivial.
L’art et l’argent commencent et finissent par les mêmes lettres, s’il y a une différence elle est dans les gens.
L’idée est de créer, avec des gens proches pour limiter les frais de déplacement et à chaque fois que possible en organisant des solidarités pour le montage, des œuvres utilisant des matériaux locaux, si possible pris sur place ou recyclés ou peu cher permettant à chacun de les payer,
Pour les mêmes raisons nous n’avons pris comme assurance qu’une responsabilité civile qui ne couvre pas le vol ou les dégradations
En retour ces créations offriront à chacun du lien humain, la satisfaction de l’avoir fait et bien entendu la découverte d’une partie du Cézallier–Sancy.

L’aspiration

Faire croiser les regards des habitants de la commune et d’artistes.
Développer la création contemporaine en Cézallier-Sancy.
Sensibiliser le public à la vie dans le Cézallier-Sancy.
Associer des écoles, collèges et lycées et des associations humanitaires sociales ou environnementales.

Sécurité

Le comité organisationnel n’assure pas les œuvres contre le vol ou les dégradations volontaires ou non
Chaque artiste assure toutes les responsabilités relatives à l’installation, l’exposition et le démontage de l’œuvre. La présence de l’artiste est obligatoire lors du montage de son œuvre.
Les œuvres ne devront pas présenter de danger pour les visiteurs (risque de chute, de coupure, de pollution…). Préalablement au choix des œuvres à retenir, la sécurité des personnes et le respect de l’environnement de chaque proposition sera soumise à une étude.
Un parking proche des œuvres dans et hors village sera indiqué.
L’artiste assurera la maintenance de l’œuvre pendant la durée de l’événement en cas de dégradations naturelles ou humaines (sur appel du comité organisationnel confirmé par Mail). Dans le cas contraire le comité pourra retirer l’œuvre sans possibilité de recours de l’artiste

Type d’œuvres

Les œuvres sont des installations in situ. Créées en pleine nature elles véhiculent un lien étroit tissé entre le monde paysan, la nature et l’art. Il s’agit de créations artistiques spécialement pensées et réalisées pour l’événement.
Les œuvres sont éphémères. Néanmoins leur durée de vie devra être de 4 mois minimum.
Les œuvres proposées doivent être visuelles, à savoir marquer visiblement le territoire. Ce qui exclut des œuvres uniquement sonores, ou bien des peintures fresques de trop petites dimensions.
Les créations «monumentales» seront à privilégier toujours dans le respect de l’échelle du territoire. Un équilibre entre la mise en valeur réciproque de l’œuvre et du site naturel doit être atteint sans que l’un d’eux ne soit lésé ou écrasé visuellement par l’autre.
Les conditions climatiques pouvant être extrêmes (vent violent, pluie forte, grêle possible, neige tardive parfois jusqu’en mai) les candidats doivent prendre en compte ces conditions et s’engagent à tout mettre en œuvre pour que les œuvres réalisées résistent aux intempéries.
Les candidats sélectionnés devront préciser les modalités (techniques, logistique, étapes planifiées) de la réalisation de leur œuvre.
Chaque œuvre sera accompagnée d’un panneau décrivant l’artiste et l’œuvre La mise en page sera proposée par les organisateurs.
Chaque œuvre devra comporter ou faire référence au sous thème de l’année (qui change chaque année). Voir la rubrique thèmes
L’absence du sous-thème pourra-être une volonté d’afficher la fragilité de celui-ci et donc son risque de disparition.
Des œuvres interactives ou visibles la nuit seraient les bienvenues.
Le nombre d’œuvre est limité à une par personne ou groupe constitué.

Environnement

Les plans imprimés sont vendus (1€) pour que seul ceux qui veulent vraiment un plan le prenne, évitant qu’ils ne soient jetés juste après avoir été pris.
Le plan sera gratuit pour les co-voitureurs avec Auvergne covoiturage et ceux venant en vélo
Que ce soit dans la conception même de l’œuvre (matériaux, ancrage, etc.), son installation sur le site, son fonctionnement et son démontage, elle sera respectueuse de l’environnement et ne produira aucun impact néfaste sur l’environnement et le site naturel. Au démontage, le site devra être rendu dans l’état initial. 
L’artiste est libre de choisir tous types de matériaux en respectant l’environnement du site. L’utilisation de matériaux issus de la nature et/ou du territoire, de matériaux recyclés ou utilisant l’énergie renouvelable sera favorisé. Le plus serait aussi que les matériaux de l’œuvre fassent aussi l’objet d’un recyclage.
Il n’y a aucune volonté de raccordement électrique. Tout éventuel apport d’énergie doit se faire par énergie renouvelable
La majorité de ces lieux est utilisée à des fins agricoles en qualité d’estive avec la présence de troupeaux (vaches, chevaux,…) ou de cultures avec des temps de fauchage pendant la saison. Il est donc impératif de composer avec ces contraintes à savoir éviter de gêner l’activité, si besoin protéger l’œuvre par une clôture adaptée aux types d’animaux présents, ou s’implanter dans une partie de la parcelle qui est la moins gênante pour l’activité agricole. Afin de prendre du mieux possible en considération l’ensemble de ces points, un temps de rencontre et d’échanges est organisé en amont de la période de montage pour fixer précisément ces points en cohérence avec l’ensemble des usagers.

Dates clés

  • Date de fin de dépôt des dossiers : mercredi 28 février 2018 (minuit)
  • Date de fin d’installation de l’œuvre : 10 juin
  • Date de vernissage : samedi 23 juin 14H
  • Date de retrait de l’œuvre : fin septembre

Comment candidater ?

Le dossier de candidature est uniquement numérique, sur le site internet Godiv-art.fr : Inscription
Le dossier doit être conforme et complet pour être enregistré.
Il comprendra les éléments suivants :
La fiche de candidature (avec une présentation du projet comportant une note d’intention du projet artistique, ses motivations, les détails techniques : informations sur les matériaux, schémas de réalisation), un photomontage du projet en situation sur le site et une analyse sécurité (résistance au vent, ancrages, risques divers).
La sélection des artistes :
Toute personne proposant un projet répondant aux critères et aux objectifs de l’événement peut candidater. Si le nombre de participants est supérieur aux possibilités d’exposition, un tirage au sort sera effectué (les habitants du village en sont exemptés).
Les personnes ayant été retenues l’année précédente pourront être sélectionnées, s’il reste des places disponibles par tirage au sort après sélection des candidats n’ayant jamais participé
Les décisions du comité de sélection sont sans appel.
L’organisation se réserve le droit d’inviter un ou des artistes.
2 places sont réservées pour des écoles.
2 places sont réservées pour des groupes ou associations à vocation sociale, environnementale ou humanitaire.
Un OFF est possible, par contre les artistes souhaitant opter pour cette solution doivent se rapprocher des propriétaires et/ou de la mairie (et s’ils le souhaitent de l’équipe Godiv’Art).

Financement

L’artiste s’engage à démonter son œuvre et rendre le lieu en l’état originel dans les 15 jours qui suivent la fin de l’exposition. Les œuvres non démontées et non récupérées par l’artiste le seront par le comité organisationnel sans possibilité de recours de l’artiste. Le chèque de caution sera dans ce cas débité.
Aucun défraiement ou rétribution n’est prévu dans le cadre de cette manifestation.
L’intégralité des dépenses pour la réalisation de l’œuvre sera entièrement l’affaire de l’artiste.
L’artiste gère le projet de A à Z à savoir :

  • L’ensemble des tâches relevant de l’organisation, des recherches de fournisseurs, des demandes de devis, de la logistique pour livraison et acheminements des matériaux.
  • La création, l’achat et le travail des matériaux, la logistique, le transport éventuel d’éléments de l’atelier jusqu’au site, et l’installation de l’œuvre (les artistes sont tenus d’apporter outillages et matériaux nécessaires pour leur travail et le montage et démontage de l’œuvre).

Le comité organisationnel fait son affaire du financement global de la manifestation (pied d’œuvres, plans, …) par des demandes de subventions.
Les lieux d’implantation
Les lieux d’implantation potentiels des œuvres sont sur le territoire de la commune (avec possibilité d’extension sur des communes du Cézallier).
Les emplacements seront affectés par le comité organisationnel.
Les œuvres sont exposées sous la responsabilité de l’artiste.
Des parkings à proximité seront prévus selon les possibilités, l’accès aux personnes handicapés sera recherché à chaque fois que possible
Ces lieux sont mis à disposition pour l’occasion. Ils peuvent être privés ou communaux.
Les sites naturels d’exposition des œuvres sont ouverts à la visite en non-stop (tous les jours et 24h/24h). Ces sites sont en accès libre et ne sont pas surveillés.
A chaque édition de Godiv’Art un parcours nouveau est proposé.

Vernissage

La présence de l’artiste est souhaitée le jour du vernissage programmé le samedi 23 juin 2017(10H 14H)
Le pot servi à l’issu de la visite sera coopératif, chaque participant est invité à apporter soit une boisson soit de la nourriture, de préférence fait à la maison ou acheté en circuit court (tout est le bienvenu).

Visite du public

Durant l’événement une carte localisant les lieux d’exposition des œuvres sera distribuée dans les commerces locaux et à la réserve nationale naturelle des Sagnes de la Godivelle contre une participation financière.

Droit à l’image

Les candidats sélectionnés acceptent d’être pris en photo, ainsi que leur œuvre, le temps de l’événement afin d’apparaître sur les supports relatifs à l’événement (promotion, communication, produits dérivés (publications…), site Internet…).
L’ensemble des exposants autorise le comité organisationnel à publier avant pendant et après l’événement, par tous moyens, des photos, vidéo et info sur les œuvres exposées.

Démontage des œuvres

L’artiste s’engage à démonter son œuvre et rendre le lieu en l’état originel dans les 15 jours qui suivent la fin de l’exposition. Les œuvres non démontées et non récupérées par l’artiste le seront par le comité organisationnel sans possibilité de recours de l’artiste. Le chèque de caution sera dans ce cas débité.
A cette occasion un dévernissage aura lieu, les œuvres pour lesquelles l’artiste aura donné son accord pourront être vendues au profit intégral d’une association humanitaire.

Godiv’Art sur les réseaux sociaux
Facebook Instagram